Navigation - Réglementation - Sécurité

 

1 -  Un avion dispose des feux de navigation suivants, depuis la place pilote :

a- feu rouge à gauche, vert à droite, blanc derrière.

b- feu blanc vers l'avant, rouge vers l'arrière.

c- feu rouge à gauche, vert à droite, blanc derrière, tous clignotants.

d- feu rouge à droite, vert à gauche, blanc derrière.

2 -  En VFR, un plan de vol est :

a- facultatif quelles que soient les conditions de vol.

b- toujours inutile.

c- obligatoire pour tout vol supérieur à 1 heure.

d- obligatoire pour franchir une frontière.

3 -  Piloter un hydravion nécessite :

a- un brevet de base marine.

b- une licence de pilote d'avion.

c- une licence de pilote avion valide et un permis côtier.

d- une licence de pilote avion valide et une qualification de classe.

4 -  Le tour de piste s'effectue dans l'ordre suivant :

a- étape de base - vent arrière- dernier virage - finale.

b- étape de base - finale - vent arrière - dernier virage.

c- vent arrière - étape de base - dernier virage - finale.

d- vent arrière - finale - dernier virage - étape de base.

5 -  En vol, lorsque deux avions arrivent face à face :

a- le plus manoeuvrant dégage.

b- ils doivent faire demi tour.

c- chacun doit dégager sur sa droite.

d- le moins rapide passe en dessous.

6 -  Pour pénétrer dans un espace de classe D, le pilote VFR :

a- doit obtenir une clairance avant d'entrer dans cet espace.

b- reçoit de la part des services une séparation dont la fréquence est indiquée sur la carte.

c- n'a aucune obligation de contact radio.

d- n'a pas à y pénétrer, cette classe étant interdite aux vols VFR.

7 -  Un " taxiway " :

a- peut servir à atterrir et à décoller.

b- peut servir à l'atterrissage et au décollage, auquel cas cela sera spécifié sur la carte d'aérodrome.

c- ne sert qu'aux déplacements au sol de l'aéronef.

d- est un service de taxi sur certains aéroports.

8 -  Une zone à statut particulier identifiée par la lettre " P " est :

a- réglementée.

b- restreinte.

c- dangereuse.

d- interdite.

9 -  La déclinaison magnétique est la différence angulaire entre :

a- le Nord Vrai et le Nord Compas.

b- le Nord Géographique et le Nord Vrai.

c- le Nord Vrai et le Nord Magnétique.

d- le Nord Compas et le Nord Magnétique.

10 -  Le mille nautique vaut :

a- 1 609 m.

b- 1 km.

c- 1 852 m.

d- 1 000 m.

11 -  L'unité de mesure d'altitude du relief sur une carte aéronautique au 1/500 000 est :

a- le mètre.

b- le pied.

c- l'hectopascal.

d- le pied / minute.

12 -  Sur une carte OACI au 1/500 000, on mesure entre deux aérodromes 28 cm. La distance qui les sépare sur le terrain est :

a- 56 km.

b- 28 Nm.

c- 140 km.

d- 280 km.

13 -  Un avion a une vitesse sol de 120 kt, donc un facteur de base de 0,5 (60/120 = 0,5). Pour parcourir une distance de 50 NM, Il mettra :

a- 2 minutes 30 secondes.

b- 5 minutes.

c- 25 minutes.

d- 50 minutes.

14 -  Vous mesurez sur votre carte une route vraie 050 °. La déclinaison est de 6 °W, la route magnétique est donc :

a- 050 °.

b- 044 °.

c- 056 °.

d- 230 °.

15 -  L'heure du coucher du soleil dans la ville A (46°N, 7°E) est 17 h 00. Quelle est l'heure du coucher du soleil dans la ville B (46°N, 1°E) ?

a- 16 h 36.

b- 16 h 46.

c- 17 h 06.

d- 17 h 24.

16 -  Le cheminement consiste :

a- à suivre des lignes naturelles caractéristiques du sol.

b- à suivre les indications du compas.

c- à suivre les indications de l'aiguille du récepteur VOR.

d- à demander son chemin par radio VHF.

17 -  Un VOR est un équipement :

a- pneumatique.

b- électronique fonctionnant avec un radar.

c- jouant le même rôle qu'un transpondeur.

d- de radionavigation qui permet au pilote de se situer par rapport à une balise.

18 -  Pour un aéronef à la verticale d'une balise, un DME indique :

a- une altitude.

b- une inclinaison.

c- une hauteur.

d- une pression.

19 -  Un barotraumatisme :

a- détériore la mesure de pression statique.

b- a un effet dangereux sur l'oreille interne.

c- peut se produire lors d'une descente rapide.

d- les réponses b et c sont exactes.

20 -  L'orientation spatiale du pilote s'effectue grâce aux informations fournies par :

a- les yeux.

b- l'oreille interne.

c- les muscles.

d- les 3 propositions sont exactes.