Aérodynamique et mécanique du vol 2

 

1 -  A quel croquis est associé la légende correcte ?

a- profil en lisse.     

b- volet braqué.     

   

c- bec sorti.     

d- volet Fowler sorti.     

2 -  On considère un avion pesant 24 000 newtons dont la surface alaire est de 20 m2, et on prend une masse volumique d'air r = 1,2 kg/m3. On rappelle la formule : Portance = 1/2 r V2 S Cz. Si l'avion vole à 100 m/s, son Cz vaut :

a- 0,1.

b- 0,2.

c- 0,4.

d- 0,8.

3 -  L'allongement d'une aile est :

a- le rapport entre l'envergure et la profondeur moyenne de l'aile.

b- le rapport entre la longueur du fuselage et l'épaisseur de l'aile.

c- proportionnel à la surface de l'aile.

d- égal à la longueur de l'aile.

4 -  En phase d'atterrissage, le pilote sort les volets hypersustentateurs. L'effet sera :

a- diminution de la vitesse.

b- augmentation de la traînée.

c- augmentation instantanée du taux de descente.

d- les réponses a et b sont exactes.

5 -  En vol horizontal stabilisé, quelle est la proposition exacte la plus complète ?

a- l'intrados de l'aile est le siège d'une surpression.

b- l'aile est "décrochée".

c- l'extrados de l'aile est le siège d'une dépression.

d- les propositions a et c sont exactes.

6 -  Le décrochage se produit toujours à :

a- la même vitesse.

b- la même inclinaison.

c- la même incidence.

d- la même assiette.

7 -  La finesse est définie par le rapport :

a- vitesse horizontale / vitesse verticale

b- distance horizontale parcourue / hauteur perdue

c- portance / traînée

d- les trois propositions précédentes sont exactes.

8 -  La traînée induite d'une aile :

a- augmente avec l'allongement.

b- diminue quand la portance augmente.

c- est une des conséquences de la présence de moucherons collés sur le bord d'attaque.

d- est une conséquence des différences de pressions entre intrados et extrados.

9 -  Les winglets servent à :

a- augmenter la traînée de l'aile.

b- diminuer la stabilité en lacet.

c- turbuler l'écoulement de l'air sur les ailes.

d- diminuer la traînée induite.

10 -  Sur la polaire d'aile dessinée ci-contre, on appelle point de finesse maximale :

a- le point A.

b- le point B.

c- le point C.

d- le point D.

11 -  La symétrie du vol de l'avion est gérée par la manœuvre suivante :

a- le déplacement latéral du manche.

b- action conjuguée palonnier/gouverne de direction.

c- le réglage de la puissance du moteur.

d- le déplacement d'avant en arrière du manche.

12 -  L'effet du souffle hélicoïdal d'une hélice de propulseur peut être compensée par :

a- le pilote qui agit sur la gouverne de direction.

b- commande dissymétrique des ailerons.

c- calage déporté de la dérive par rapport à l'axe de roulis.

d- les réponses a et c sont exactes.

13 -  Classer les avions ci-dessous dans l'ordre du plus stable au moins stable :

a- 1, 2, 3, 4

b- 3, 1, 4, 2

c- 1, 3, 4, 2

d- 3, 4, 2, 1

14 -  Mesuré sur la corde du profil d'aile à partir du bord d'attaque, le foyer est situé :

a- au centre de poussée de l'aile.

b- en avant du centre de poussée de l'aile.

c- en arrière du centre de poussée de l'aile.

d- au bord d'attaque.

15 -  Lorsqu'un avion est centré avant :

a- sa stabilité augmente et sa maniabilité diminue

b- sa stabilité et sa maniabilité diminuent.

c- sa manœuvrabilité augmente.

d- sa stabilité et sa maniabilité augmentent.

16 -  La vitesse de finesse maximale permet de :

a- rester en l'air le plus longtemps possible.

b- parcourir la plus grande distance possible.

c- voler le plus vite possible.

d- décoller le plus court possible.

17 -  Sans changer les caractéristiques du profil, plus l'allongement d'une aile est grand :

a- plus les tourbillons marginaux sont faibles.

b- plus la traînée induite est faible.

c- plus la finesse est grande.

d- toutes les propositions sont exactes.

18 -  Dans le cas d'un virage très serré, le facteur de charge d'un avion atteint la valeur +2,5. Le pilote, dont le poids réel est 800 N (sa masse est proche de 80 kg) :

a- a un poids apparent égal à 320 N.

b- ne ressent aucun effet dû au virage.

c- a un poids apparent égal à 2000 N.

d- perd forcément connaissance.

19 -  Parmi les situations suivantes, quelle est la moins dangereuse pour un avion en approche finale ?

a- dérapage.

b- glissade.

c- vitesse proche de la vitesse de décrochage.

d- virage à forte inclinaison.

20 -  La distance de décollage :

a- est plus courte en configuration lisse.

b- est plus courte lorsque les volets sont entièrement sortis.

c- est définie comme la distance nécessaire à un avion pour passer 15 m de hauteur au décollage.

d- les réponses b et c sont exactes.