Aérodynamique et mécanique du vol  3

1 -  L'extrados d'une aile ou d'un profil désigne :

a- sa partie supérieure.

b- sa partie inférieure.

c- les extrémités.

d- les aérofreins.

2 -  Sur la polaire ci-contre, quel point correspond au cas de l'avion volant sur le dos (vol inversé) ?

a- le point A.

b- le point B.

c- le point C.

d- le point D.

3 -  On appelle tourbillons marginaux ou turbulence de sillage :

a- les turbulences d'air situées à l'arrière de l'avion et dues à l'hélice.

b- les tourbillons d'air dus à la portance et à l'origine de la traînée induite.

c- les turbulences d'air situées à l'arrière de l'avion et dues à sa pénétration dans l'air.

d- aucune des réponses ci-dessus n'est exacte.

4 -  Les aérofreins d'un planeur sont utilisés pour :

a- augmenter le lacet inverse.

b- diminuer la vitesse de décrochage.

c- augmenter la pente d'approche et réduire la vitesse à l'atterrissage.

d- augmenter le taux de roulis.

5 -  En vol horizontal stabilisé : (Quelle est la proposition exacte la plus complète ?)

a- l'extrados de l'aile est le siège d'une dépression.

b- l'intrados de l'aile est le siège d'une surpression.

c- l'aile est "décrochée".

d- les propositions "a et b" sont exactes.

6 -  L'angle de portance nulle d'un profil dissymétrique est un angle d'incidence :

a- toujours positif.

b- nul.

c- négatif.

d- on ne peut pas conclure.

7 -  Le coefficient de traînée induite d'une aile est :

a- faible aux grands angles d'incidence.

b- fort aux grands angles d'incidence.

c- la somme des coefficients de portance et de traînée.

d- fort sur les planeurs, faible sur les avions.

8 -  La portance d'une aile est toujours perpendiculaire à :

a- la trajectoire de l'avion ou du planeur.

b- l'axe longitudinal de l'appareil.

c- la corde de profil.

d- l'horizontale.

9 -  Le volet Fowler est représenté ci-dessous en :

a-

b-

c-

d-

10 -  Pour une aile trapézoïdale dont les dimensions sont données par le plan ci-dessous, quel est son allongement l ?

a- l = 5

b- l = 7,5

c- l = 8

d- l = 6

11 -  Le décrochage d'une aile se produit :

a- toujours à la même vitesse.

b- toujours en cas de panne moteur.

c- quand l'angle d'incidence devient très faible.

d- quand l'angle d'incidence devient très important.

12 -  La finesse est définie par le rapport :

a- vitesse horizontale / vitesse verticale

b- distance horizontale parcourue / hauteur perdue

c- portance / traînée

d- les trois propositions précédentes sont exactes

13 -  Les facteurs suivants, sauf un, améliorent les performances aérodynamiques d'un planeur. Lequel ?

a- une aile propre, sans moucherons

b- un grand allongement

c- un train rentrant

d- un train fixe

14 -  La longueur de roulage nécessaire au décollage augmente avec :

a- l'altitude

b- la température

c- la composante de vent arrière

d- dans les trois cas précédents

15 -  Le braquage des ailerons provoque un effet secondaire appelé :

a- lacet inverse

b- roulis inverse

c- lacet induit

d- traînée induite

16 -  Parmi les paramètres suivants, quel est celui qui augmente la stabilité de l'avion ?

a- une voilure en flèche inversée

b- une voilure à dièdre inverse

c- une voilure avec un dièdre positif

d- une voilure de forme elliptique

17 -  On définit le facteur de charge "n" d'un avion comme étant :

a- poids / portance

b- portance / poids

c- portance / traînée

d- inverse à la charge alaire

18 -  Si un avion décroche à 100 km/h au facteur de charge n = 1, alors au facteur de charge n = 2, il décroche à :

a- 100 km/h

b- 141 km/h

c- 200 km/h

d- 400 km/h

19 -  Lors d'un virage à 60° d'inclinaison à altitude constante, le poids apparent est :

a- égal au poids réel

b- égal à 1,15 fois le poids réel

c- égal au double du poids réel

d- inférieur au poids réel

20 -  Pour un avion à moteur, lors d'un vol en montée rectiligne verticale :

a- la portance est égale au poids

b- la portance est supérieure au poids

c- la portance est inférieure au poids de l'avion

d- la portance est nulle