Connaissance des aéronefs  6

 

1 -  La gouverne de profondeur est une surface :

a- mobile située en général à l'arrière de l'avion.

b- fixe et verticale en général à l'arrière de l'avion.

c- fixe et horizontale en général à l'arrière de l'avion.

d- mobile située au bord de fuite de part et d'autre du fuselage.

2 -  Les commandes principales permettant de diriger l'aile parapente et de contrôler son incidence sont :

a- les aérofreins.

b- les freins.

c- la sellette.

d- les élevons.

3 -  On appelle cellule d'un avion :

a- tout l'avion sauf les équipements et propulseurs.

b- le fuselage.

c- la cabine des pilotes et passagers.

d- les mécanismes de l'avion.

4 -  Un avion STOL ou ADAC est un avion :

a- à décollage et atterrissage court (Short Take Off and Landing).

b- à décrochage à rattrapage commandé.

c- à décrochage automatiquement contrôlé.

d- qui ne décroche pas (Absence de Décrochage Au Cabré).

5 -  Structure de l'aile : identifier les éléments 1, 2 et 3

a- 1 = nervure, 2 = couple, 3 = lisse

b- 1 = longeron, 2 = nervure, 3 = entretoise

c- 1 = poutre, 2 = longeron, 3 = semelle

d- 1 = longeron, 2 = entretoise, 3 = traverse

6 -  Le pilote braque le manche (ou le volant) à droite :

a- la gouverne de direction se braque à droite.

b- la gouverne de profondeur se braque vers le haut.

c- l'aileron droit s'abaisse.

d- l'aileron droit se lève.

7 -  La casserole d'hélice :

a- favorise la mise en température du moteur.

b- améliore l'écoulement de l'air.

c- évite le souffle hélicoïdal autour du fuselage.

d- les affirmations "a" et "c" sont exactes.

8 -  La majorité des moteurs à pistons utilisés en aéronautique est dotée d'un double système d'allumage. Cela signifie que :

a- chaque bougie est alimentée séparément par la batterie grâce à un filtre électronique.

b- les bougies sont alimentées en même temps à partir de la batterie par un même fil dédoublé.

c- chaque cylindre est doté de 2 bougies, chacune alimentée par une magnéto indépendante.

d- chaque cylindre est doté d'une bougie alimentée par 2 magnétos indépendantes.

9 -  Une prise d'air statique obstruée :

a- entraîne l'inversion des indications du variomètre et de l'altimètre.

b- peut perturber l'indication des instruments gyroscopiques.

c- ne peut pas perturber l'indication de l'anémomètre.

d- entraîne des indications fausses de vitesse, d'altitude et de vitesse verticale.

10 -  L'avertisseur de décrochage est :

a- une alarme sonore.

b- un repère rouge sur l'anémomètre.

c- un repère placé sur l'horizon artificiel.

d- un système électronique couplé avec l'anémomètre. Il provoque des vibrations au manche pour prévenir le pilote de l'imminence du décrochage.

11 -  Une hélice à calage variable est utilisée de la façon suivante :

a- grand calage au décollage, petit calage en croisière.

b- petit calage au décollage, grand calage en croisière.

c- grand calage au décollage, drapeau en croisière.

d- petit calage au décollage, drapeau en croisière.

12 -  Sur une hélice à calage variable, le "plein petit pas" est utilisé pour le :

a- décollage.

b- vol à haute altitude.

c- vol en croisière.

d- vol à grande vitesse.

13 -  Avant d'entreprendre un vol, le pilote effectue :

a- un "point fixe".

b- une "grande visite"

c- une "visite prévol".

d- un "tour de chauffe".

14 -  La composition idéale du mélange carburé air-essence correspond à une proportion de 1 gramme d'essence pour :

a- l7 g d'air.

b- 20 g d'air.

c- l5 g d'air.

d- 8 g d'air.

15 -  Un turbopropulseur est :

a- un moteur à piston équipé d'un turbo.

b- un réacteur accouplé à une fusée pour le décollage.

c- une turbomachine couplée à une hélice.

d- un turboréacteur à double entrée.

16 -  Sur un avion à moteur à pistons à carburateur, une réduction de la pression d'admission nécessite :

a- aucune précaution particulière.

b- aucune précaution particulière si la température de l'air est comprise entre -7 °C et +20 °C.

c- l'utilisation du "réchauffage carburateur" si la température de l'air est comprise entre +5 °C et +25 °C.

d- s'appelle une "remise de gaz".

17 -  Les indications du variomètre :

a- sont précises et utilisables immédiatement.

b- sont exploitables avec un temps de retard, et à considérer comme une simple tendance.

c- sont précises mais exploitables avec un temps de retard.

d- sont peu précises et utilisables immédiatement.

18 -  La Vs0 correspond à :

a- la vitesse minimale de sustentation de l'aérodyne.

b- la limite inférieure de l'arc blanc sur le cadran de l'anémomètre.

c- la vitesse de décrochage de l'avion en configuration atterrissage.

d- toutes les propositions ci-dessus.

19 -  Un altimètre fonctionne par mesure de la :

a- pression dynamique.

b- pression statique.

c- pression totale.

d- température.

20 -  En virage glissé à droite, l'indicateur de virage indique :

a- aiguille à droite, bille à gauche

b- aiguille à gauche, bille à droite

c- aiguille à droite, bille au centre

d- aiguille à droite, bille à droite