Connaissance des aéronefs 7

 

1 -  Sur un avion léger à train classique, les palonniers commandent :

a- la gouverne de direction.

b- les ailerons.

c- la gouverne de profondeur.

d- l'orientation de la roulette de nez.

2 -  Parmi les dispositifs suivants, lequel n'est pas un dispositif hypersustentateur :

a- les volets Fowler.

b- les aérofreins.

c- les becs de bord d'attaque.

d- les volets à fente.

3 -  Un Karman est :

a- un célèbre appareil de compétition utilisé dons les courses de vitesse aux USA (courses de pylônes).

b- un carénage d'emplanture optimisant l'écoulement de l'air.

c- un chariot de déplacement d'aéronef lourd sur les aires de parking des aéroports.

d- un dirigeable gonflé au sulfure d'hydrogène.

4 -  Parmi les éléments ci-après, lequel n'est pas un constituant de la cellule :

a- le fuselage.

b- les empennages.

c- l'aile.

d- l'avionique.

5 -  Dans une aile d'avion, les efforts de flexion sont encaissés par :

a- les lisses.

b- le longeron d'aile.

c- les nervures.

d- les traverses.

6 -  L'emplanture d'une aile est :

a- la partie assurant la jonction aile-fuselage.

b- l'extrémité de l'aile également appelée "saumon".

c- le dessous de l'aile.

d- le logement des aérofreins.

7 -  Un parapente est constitué :

a- d'une voile souple.

b- de suspentes.

c- d'une sellette de pilotage.

d- les trois propositions ci-dessus sont exactes.

8 -  A bord des avions légers, on rencontre souvent une alimentation électrique en :

a- 220 volts.

b- 110 volts.

c- 12 volts.

d- 50 Hz.

9 -  Un train d'atterrissage classique comprend :

a- deux atterrisseurs principaux et une roulette de queue.

b- deux atterrisseurs principaux et une roulette de nez.

c- deux atterrisseurs principaux et une roulette de nez non orientable.

d- un atterrisseur principal et deux balancines.

10 -  La pompe de gavage du circuit de carburant d'un avion léger à moteur à pistons :

a- est une pompe de secours.

b- fonctionne électriquement.

c- fonctionne mécaniquement.

d- les propositions a et b sont exactes.

11 -  Sur une hélice à vitesse constante, le "plein régime" (petit calage d'hélice) est utilisé pour le :

a- vol en croisière.

b- vol à haute altitude.

c- décollage.

d- vol à grande vitesse.

12 -  Le cône d'hélice :

a- améliore l'écoulement de l'air.

b- favorise le refroidissement du moteur.

c- évite le souffle hélicoïdal autour du fuselage.

d- les affirmations a et b sont exactes.

13 -  Quel matériau n'est pas utilisé pour la réalisation d'une hélice d'avion léger ou ULM :

a- alliage tungstène-céramique.

b- en bois.

c- alliage d'aluminium.

d- composite à fibres de carbone.

14 -  Sous certaines conditions de température et d'humidité, on utilise le réchauffage du carburateur pour :

a- réchauffer l'air entrant dons la cabine.

b- éviter le givrage du carburant contenu dans la cuve du carburateur.

c- vaporiser l'essence injectée dons le circuit d'admission du moteur.

d- éviter le givrage autour du papillon d'admission.

15 -  Lorsqu'un avion s'élève, la diminution de la densité de l'air aura tendance à :

a- provoquer un givrage carburateur.

b- augmenter la puissance utile.

c- appauvrir le mélange.

d- enrichir le mélange.

16 -  Durant un cycle de fonctionnement d'un moteur à pistons, le seul temps qui produit de l'énergie mécanique utile pour la propulsion est :

a- l'admission.

b- la compression.

c- l'échappement.

d- la combustion-détente.

17 -  Un turbopropulseur a pour rôle de :

a- compresser l'air admis dans les cylindres d'un moteur à pistons.

b- augmenter la pression aux injecteurs d'un moteur à pistons à injection.

c- entraîner une hélice.

d- servir de génératrice auxiliaire.

18 -  Une prise de pression statique obstruée :

a- entraîne des indications fausses du variomètre et de l'altimètre.

b- perturbe l'indication de l'horizon artificiel.

c- perturbe l'indication du conservateur de caps (directionnel).

d- est sans effet.

19 -  L'un de ces instruments de bord n'utilise pas de gyroscope pour son fonctionnement. Il s'agit :

a- de l'indicateur de virage.

b- de l'horizon artificiel.

c- du conservateur de cap.

d- du compas magnétique.

20 -  L'anémomètre est un instrument essentiel :

a- pour la navigation malgré l'erreur due à la variation de densité de l'air en altitude.

b- pour le vol aux basses vitesses car son information peut éviter au pilote de faire décrocher son avion.

c- au décollage pour savoir quand l'appareil est capable de s'élever.

d- toutes les propositions ci-dessus sont exactes.